bilan mitigé du premier essai de transhumance

 Comme vous avez pu le remarquer vous même, la météo de ce mois de juillet 2007 fut vraiment exécrable, au moins dans le quart nord-ouest de la FRANCE, précisément là où l'on voulait sévir.

Donc je suis resté collé aux prévisions sur internet : on part? on part pas...On part....on part pas ...

C'est usant et finalement, on croit tenir un créneau le mercredi 25...

Première étape :


Voici la logistique : un camping car trafic sur lequel on peut mettre un rigide + une petite caravane pliante sur laquelle on peut mettre l'autre rigide + les 2 mosquitos + bien sûr un chauffeur : merci CLAUDE !


Départ d'AVRANCHES à 10H : c'est bleu ...mais pas pour longtemps... Le vent sud ouest 20 Km/h pas trop mal mais pas vraiment arrière.

10h30 , je connecte les 2 réservoirs avant de décoller : une fuite !!! Et m... En fait juste un tuyau mal coupé, la réparation ne prend que 5 mn mais ce n'était pas le moment !!!

On n'est finalement que 2 à partir, le troisème a craqué et son assistance aussi...
Didier décolle car il ne tient plus et il m'attend en prenant de l'altitude sous les premiers cumulus  qui bourgeonnent déjà à 10h30.

 Ouff , c'est parti!!!

On prend 500 m en local et hop c'est parti au cap vers MAYENNE à 85 km.

On reste en visuel pendant 20mn puis les cumulus deviennent de plus en plus nombreux et ...on se perd !

Pas facile de rester en visuel...

En fait DIDER me voit car il est plus haut et en arrière ...moi, je ne le verrai plus du vol...

J'avance bien sûr au moteur à 60/70 en slalomant entre les nuages mais mon moteur ne marche pas très bien...pourvu qu'il ne s'arrête pas!

La campagne est bien jolie mais le bocage n'est pas très rassurant pour une éventuelle vache!



En fait, le vol se passera bien, je me pose après 1h15 de vol et à peine posé, j'entend DIDIER qui arrive ...

Par contre, comme l'avait prévu météo FRANCE, le vent forcit et prend une composante face pour la seconde étape vers BLOIS. 150 km vent fort légèrement face...il vaut mieux renoncer! Et d'une!



J'en profite pour vérifier mon carbu et je constate ...que comme un con, j'ai oublié le joint entre le cylindre et la pipe d'admission = prise d'air : pas bon !

On fabrique un joint avec un morceau de chemise carton et hop , ça va tout de suite beaucoup mieux!!! Vol local de confirmation , le moteur marche maintenant comme une horloge mais le vent est vraiment trop fort : j'avance à 20km/h de face et à 90 km/h vent dans le cul...

On fera la seconde étape en voiture jusqu'à ANGERS car la météo annonce mauvais au nord...

Seconde étape (et dernière pour cette année!!!) : 8/8° + vent fort et la pluie annoncée !!!

On continue en voiture vers ARCHIGNY au nord est de POITIERS.

On arrive en début d'après-midi : 8/8°, le vent est fort mais ...arrière pour une étape vers CHATEAUROUX.

DIDER n'est pas trop partant, moi si. On a du temps, on attend donc et une heure plus tard, ça s'ouvre ...mais le vent est presque plus fort !!!

On déplie et on décolle vers 17H : le décollage est "viril" mais avec un rigide, c'était jouable!

D'ailleurs les premières 20 mn, ça pompe fort et la dérive !!!

Encore une fois, on se perd de vue après 20 mn et DIDIER n'est pas un fana de radio...donc elle ne marche jamais (pas chargée, pas allumée...etc ...etc).

Ce vol entre ARCHIGNY et le nord de CHATEAROUX vers la ferme du  fils d'un pilote delta est vraiment superbe : je vous conseille vivement de venir voler en MOSQUITO au-dessus de la BRENNE ! Dommage, mon appareil photo n'a pas voulu démarrer !!!

J'arrive au-dessus de la ferme beaucoup trop vite à mon goût et décide d'aller me promener encore un peu. Mais le vent est vraiment très fort !!! J'avance à 10 km/h au GPS vent de face et je reviendrai à 105 sans tirer !!!

L'accueil est vraiment super sympa (MATHIEU et sa femme élèvent 160 chèvres laitières). Les champs permettent de se poser avec un A320 donc le vol n'est vraiment pas stressant pour se vacher !

Par contre la fenêtre météo continue de se fermer (et pourtant, elle n'était pas trés ouverte!!!).

Le lendemain, on ne peut que renoncer et on décide de reprendre la route plus au sud en direction de BRIOUDE.

On arrive là-bas effectivement sous le soleil mais le vent est encore plus fort!!! Encore une journée de perdue!

Le lendemain, c'est mieux et DIDIER décolle tôt pour un vol local au moteur (2h30 de balade).

On décollera ensemble (enfin, pour quelques minutes...) en début d'après-midi avec encore pas mal de vent et pour se faire taper !!! Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas fait taper comme cela !!! Heureusement au bout d'une heure les pompes s'organisent et on peut enfin profiter d'encore 2 heures de vols vraiment sympas entre BRIOUDE et ISSOIRE.

A propos,  on doit dire qu'on a vraiment été super bien accueilli sur cette base (magnifique) par JACKY JUBERGER, président du club et (grand) chef de la base. Il appelle d'ailleurs les MOSQUITOS : les "hachoirs à persil" j'aime assez bien, j'adore le persil !!!

Evidemment, il y a un minimum : se pésenter (poliment...), respecter les règles aériennes notamment " ne pas croiser les axes de pistes..."

Deux MINI MAX (construction amateur) en visite sur le terrain...


Un cousin ...

On ne pourra pas revoler car je dois rentrer  en urgence...pour des raisons familiales ...Décidément!

Conclusion :

J'ai bien peur que la FRANCE ne soit pas un pays idéal pour ce genre de voyage avec ce genre de machine!
1 : Il n'est pas question de voler avec du vent de face
2 : il n'est plus possible de traverser une TMA sans radio ni ...transpondeur
3 : et surtout, ça devient pratiquement impossible de voler 3 jours de suite à cause de la météo. Par exemple, on a eu le choix entre la pluie ou le soleil avec du vent très fort ...

Je ne suis pas sûr d'avoir le courage de faire une nouvelle tentative car j'ai passé beaucoup de temps en préparation pour seulement 2 petites étapes ! Quel dommage, elles furent vraiment très agréables.

De plus, il est très difficile de trouver un chauffeur pour l'assistance, je pense m'orienter vers une transhumance en voiture chaque jour et un vol local différent tous les jours.

Cordialement.

JOEL LETOUZEY




12/08/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres